Nos réalisations

Projet 1 : les forages de Lengatei et Orkoilili

Le premier projet a été réalisé entre 2014 et 2015 et a abouti à deux forages. Soucieuse de ne pas créer d’éventuelles tensions entre les différentes ethnies, l’association a attendu d’avoir les fonds nécessaires pour la réalisation des deux forages au même moment : l’un près du village où vivent les Ngus et l’autre à Orkoilili, près d’une communauté Maasaï. 

Avant notre intervention, les habitants allaient chercher l’eau dans des puits à ciel ouvert contaminés par des micro-organismes à l’origine de problèmes de santé récurrents et soumis aux aléas de la sécheresse. En octobre 2014, une fois les fonds réunis, l’étude de terrain réalisée et les contrats signés, les travaux ont commencé et les deux forages ont été effectués. Le premier, dans le village de Lengatei a atteint une profondeur de 125 m pour un débit de 4000 litres d’eau à l’heure. Le deuxième, près de la communauté Maasaï d’Orkoilili, a atteint 126 m de profondeur avec un débit inespéré de 18’000 litres d’eau à l’heure. Une pompe manuelle a été installée et un lavoir construit sur chacun des sites. Sur le forage présentant un haut débit, un abreuvoir pour le bétail a également été réalisé. 

Les travaux de forage à Lengatei

Voir planning détaillé (en anglais).

Coût du projet : 40’000 CHF.

Qui a dirigé les travaux ?

l’association Kinnapa, qui a déjà dirigé des projets similaires dans la région et a proposé une approche et une estimation du coût pour nos deux forages.

L’association Kinnapa a été comme un partenaire idéal pour la supervision des travaux et pour effectuer les démarches auprès du ministère de l’eau en Tanzanie. Outre son expérience et sa proximité, l’association a démontré une réelle connaissance de la population et des autorités locales. Ses membres sont sérieux, prompts, entreprenants et experts. Leurs actions sont connues et reconnues des autorités de Lengatei.

  Projet 2 : le forage d’Endapidapoi et l’amélioration d’Orkoilili

Le deuxième projet, réalisé entre 2016 et 2017, a été divisé en deux phases : 

  • Phase I : 

Forage et installation d’une pompe manuelle à Endapidapoi, communauté Maasaï  

  • Phase II : 

Achat et installation d’une pompe motorisée alimentée par des panneaux solaires pour le site d’Orkoilili (en remplacement de la pompe manuelle), construction d’un réservoir d’eau de 35’000 l et d’un abri pour la pompe

Phase I

Endapidapoi est une communauté Maasaï qui se trouve à environ 11 km du village de Lengatei. Avant notre intervention, les femmes effectuaient 6 heures de marche quotidienne avec les ânes pour aller chercher l’eau pendant la saison sèche (8 à 9 mois par année). Elles étaient contraintes la plupart du temps d’effectuer le trajet la nuit, car l’eau dans les puits à ciel ouvert n’est disponible que le matin tôt ou en fin de journée. Répondant à une demande de la communauté, le comité d’Elewa-Africa, particulièrement touché par cette situation a effectué un forage. Celui-ci a atteint une profondeur de 173 m pour un débit de 4’000 litres d’eau à l’heure. Les habitants sont très reconnaissants et leur vie quotidienne a réellement changé depuis nos travaux. 

 Phase II

Sur le site d’Orkoilili, le débit de 18’000 litres d’eau à l’heure a poussé l’association à en améliorer sa distribution. La pompe manuelle ne permettait pas de profiter du potentiel que le site pouvait offrir. 

   L’installation d’une pompe motorisée alimentée par 30 panneaux solaires, ainsi que la construction d’un réservoir de 35’000 litres installé sur la colline, permettent aujourd’hui de fournir plus de 100’000 litres d’eau par jour aux habitants et au bétail. Ce projet est le troisième plus important du district, de par son débit et sa réalisation. L’association a reçu les compliments du ministère de l’eau du district pour ce projet finalisé.

Projet 3 : l’amélioration du site d’Endapidapoi

Au début de l’année 2019, l’association a procédé à l’amélioration du site d’Endapidapoi. En effet, la pompe manuelle tombait régulièrement en panne. Installée à 60 m, ce qui représente la limite maximale pour un bon fonctionnement, et sollicitée au-delà de ses capacités à cause de la forte demande d’eau de la communauté, la pompe manuelle s’est révélée être inadaptée. 

Le système a donc été amélioré au moyen de l’installation d’une pompe motorisée, alimentée par l’énergie solaire fournie par 12 panneaux. Un réservoir de  30’000 litres a également été construit, afin d’assurer un stock d’eau suffisant, même en cas de temps nuageux. Nous tenons à préciser que la communauté d’Endapidapoi a participé au financement du projet, à la hauteur de ses modestes moyens. Actuellement, un comité local constitué de huit personnes s’occupe de la gestion et de la maintenance du site. 

A la fin des travaux, le 9 mars 2019, le site a été inauguré en présence de deux membres du comité Elewa-Africa, de la communauté d’Endapidapoi et des officiels, représentants du gouvernement.