Nos réalisations

Notre premier projet a été réalisé entre 2014 et 2015 : construction de deux forages pour les 3’700 habitants du village de Lengatei, l’un près du village où vivent les Ngus et l’autre à Orkoilili près d’une communauté Maasaï

Ce fut un projet de six semaines, dont les grandes phases s’articulèrent de la manière suivante :

  • Semaine 1 : prospection hydrogéologique, obtention des autorisations du ministère de l’eau
  • Semaines 2 et 3 : sélection de la société de forage et signature des contrats
  • Semaine 4 : travaux de forage et test des pompes à main
  • Semaine 5 : analyse de la qualité de l’eau puisée, achat/installation des pompes
  • Semaine 5 et 6 : construction des points d’accès (bassin de lavage, auge pour le bétail,…)
  • Semaine 6 : formation de la communauté de Lengatei aux opérations de maintenance et sensibilisation aux questions de santé et d’hygiène

Voir planning détaillé (en anglais).

Coût du projet : 40’000 CHF.

Qui a dirigé les travaux ?

l’association Kinnapa, qui a déjà dirigé des projets similaires dans la région et a proposé une approche et une estimation du coût pour nos deux forages.

L’association Kinnapa a été comme un partenaire idéal pour la supervision des travaux et pour effectuer les démarches auprès du ministère de l’eau en Tanzanie. Outre son expérience et sa proximité, l’association a démontré une réelle connaissance de la population et des autorités locales. Ses membres sont sérieux, prompts, entreprenants et experts. Leurs actions sont connues et reconnues des autorités de Lengatei.

Quelles analyses ont été effectuées en phase de pré-projet?

Une premier déplacement sur place de la présidente de l’association avec des ingénieurs de l’organisation Tanzanienne TAEES a permis de recenser les points d’eau alimentant la population de Lengatei et de tous les hameaux Maasaï avoisinants et de déterminer leur viabilité. Il est apparu que de simples puits et la mise en place de pompes manuelles permettraient d’éviter la contamination par  les couches superficielles du sol et de garantir la longévité de la source (voir le rapport TAEES)

Dans un deuxième temps, un ingénieur hydro-géologue européen a confirmé cette analyse et abordé les questions techniques pour déterminer le type de puits à construire (voir le rapport d’étude de Jerome Diluca) : l’eau doit être puisée dans les failles de la couche dure (le substratum) qui se trouve à plusieurs dizaines mètres de la surface – sous la couche sédimentaire superficielle salée. Il s’agit donc de puits « forés » (ou forages).

201408 - Elewa - Coupe Lengatei - Jerome Diluca (small)

Il a étudié les cartes géologiques ramenées de Tanzanie et les photos aériennes de la région pour établir les zones recommandées pour les forages.

201408 - Elewa - Etude Carte Lengatei - Jerome Diluca

En parallèle, la présidente de l’association a  rencontré le directeur de l’usine TANIRA qui fabrique et distribue la pompe à main la plus courante en Tanzanie – la NIRA AF-85. Nous avions maintenant l’assurance que le réseau de distribution de ces pompes couvrait la Tanzanie et que la maintenance de ces pompes pourrait parfaitement être gérée par les populations locales.

L’intérêt de la population

L’accueil de la présidente et des ingénieurs par les chefs de village et les autorités locales fut extrêmement positif. Les différentes réunions avec les villageois et les représentants officiels ont permis d’avoir beaucoup d’informations sur les points d’eau existants et toutes les problématiques qui y sont liées. L’approvisionnement en eau et sa qualité sont un problème de longue date à Lengatei et la population a été  très touchée par notre intérêt à leur cause et sont dans l’attente d’une intervention de notre part.

P1060357    P1060404

Et maintenant?

Nous allons lancer maintenant la première phase du projet : la prospection hydrogéologique sur les zones retenues – pour déterminer avec précision le lieu et profondeur des forages.

En parallèle, nous devons accélérer la collecte de fonds, par voie de dons et de mécénat pour réunir les 40’000 CHF nécessaires pour assurer le succès du projet. C’est le dernier point à régler pour démarrer les travaux de forage.

Nous avons besoin de votre contribution financière pour faire de ce projet un succès. Merci de tout coeur pour votre aide.